AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Débat sur la réforme du lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Noemie
Conteur
Conteur


Féminin Vierge Coq
Messages : 613
Inscrit(e) le : 14/12/2009

MessageSujet: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 17:36

Bon, ayant encore lu un article dessus et ayant entendu un spot à la radio hier, je me suis dit qu'il serait bien d'en parler ici, étant donné que pas mal de monde ici est lycéen comme moi, collegien, ou bien prof comme notre chère Koe :p
Je pense que je suis capable de répondre à toutes les questions que ceux qui vont être touchés par cette réforme peuvent se poser, étant donné que à mon lycée je fais partie de ceux qui se mobilisent contre cette réforme, j'ai lu les 30 pages et quelques du dossier, etc... Mais voilà dans l'essentiel ce que j'ai retenu :

-En seconde, parmi les 2 enseignements de détermination obligatoires, deja vous ne pourrez pas mettre LV2 puisque ce sera de toute facon obligatoire, et de plus un des deux enseignements devra avoir un rapport à l'économie, et ce même si vous désirez faire S...
-Puisqu'on parle de la S, en première et terminale, il y aura un tronc commun entre S, ES et L pour le francais, l'histoire géo et les langues vivantes. Ce qui veut dire donc que un S aura les mêmes cours de francais qu'un L par exemple, ou un L aura les mêmes cours d'histoire géo qu'un ES. Dans ce cas la question que je me pose est, quel est l'interêt d'aller en L, si au final il y a le même nombre d'heures de LV et de francais qu'un ES ou S, et un programme en commun ?
-Pour les langues vivantes, il y aura des groupes de niveaux, honnêtement j'ai trouvé que c'était une très bonne idée quand j'ai lu ca, cependant il n'y a pas de possibilité d'évolution : si on est dans le groupe le plus bas au début de l'année, même si au cours de l'année notre niveau augmente fortement, eh bien on reste dans le groupe jusqu'à la fin.
-Et enfin, une dernière chose, les stages passerelles, c'est à dire que quelqu'un en 1ère L par exemple, qui désire partir en S, peut y aller sans redoubler, à condition de participer à des stages de remise à niveau (nous ne savons pas encore si ca sera pendant les vacances, les week end, les jours de cours, etc). Personnellement, j'ai encore des doutes pour savoir si il est possible de rattraper par exemple 2 trimestres de cours en quoi, peut être 1/2 mois...Et puis, au final on finit par avoir un bac un peu "mix de tout", mouais.

Bref, je vais éviter de faire de longs discours comme j'ai pu en débiter des tonnes ces dernières semaines, qu'en pensez vous, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
lindsaydole
Capitaine


Féminin Capricorne Tigre
Messages : 3203
Inscrit(e) le : 25/11/2009
Histoire(s) écrite(s) : Défense d'aimer ♦ Les Compagnons de l'Arc-en-Ciel ♦ Strawberry fields ♦ Nouvelles dans l'Atelier

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 18:54

Faut pas s'inquiéter, de toute façon vous aurez plus de prof pour vous enseigner vue la réforme qu'ils font pour le recrutement.

Ils viendront 1 semaine et se mettront en dépression, s'ils se suicident pas avant...

Je ne sais pas quoi répondre.
Déjà c'est la merde pour vous au niveau des cours, mais vous n'imaginez pas ce que c'est au niveau des profs...


Ils peuvent vous faire ce qu'ils veulent, il n'y aura plus personne pour vous faire cours.
C'est dramatique ce qu'il se passe en ce moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nos-histoires.org/
Noemie
Conteur
Conteur


Féminin Vierge Coq
Messages : 613
Inscrit(e) le : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 19:05

Ouais, on sait aussi les conséquences au niveau des profs...de plus en plus de suppressions de postes, et beaucoup plus de choses à faire, qui ne sont pourtant pas de leur ressort (ex les trucs de vie de classe, etc), de même je ne sais pas si les stages passerelles créeront des emplois, ou ne chargeront que davantage les profs...

Ici, au niveau de mon lycée, nous essayons tant bien que mal de nous mobiliser : par des blocus, mais uniquement les jours de grève des profs et prônant la non violence (parce que l'année dernière c'était vraiment le bazar...), en organisant des assemblées générales pour informer les autres, et là nous réflechissons à faire une action qui pourrait être très médiatisée et frapperait un grand coup dans la mobilisation..nous pensions à occuper le lycée la nuit, quelqu'un aurait une autre suggestion ?
Revenir en haut Aller en bas
Undòmiel
Conteur
Conteur


Féminin Balance Cochon
Messages : 618
Inscrit(e) le : 20/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Songe d'une nuit d'hiver

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 19:18

Dans mon collège les profs on fait une manifestation, car

- 32h de cours suprrimés
- Plus de PPRE
- Plus d'options
- On sera a 30 dans une classe.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie
Romancier
Romancier


Féminin Lion Singe
Messages : 1339
Inscrit(e) le : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 19:52

Je vois pas comment on pourra être à 30 dans une classes... On est déjà 30... voir 35 dans mon cas, les post vont êtres supprimés... ha non je rectifie, ils vont être non remplacés... pour les lycéens ça reviens au même ça donne moins de profs. Et en plus on enlève des heures de cours ? Merci bien mais ça va devenir carrément impossible non ?
Perso je ne serais plus au lycée si tout se passe bien l'année prochaine mais c'est pour les autres que ça me révolte.
Déjà que on arrête pas de parler de l'échec scolaire mais si en plus il rendent l'éducation encore plus dure qu'elle ne l'est déjà c'est qu'ils ont vraiment rien compris OO

Dans mon lycée il ne se passe rien, les gens ne se bougent pas. Les terminales de l'année dernière se sont barré et ceux qui veulent prendre les choses en mains cette année n'ont, sans vouloir être mauvaise, aucun talent pour se faire écouter ou même pour parler tout court. Ils racontent des conneries plus grosses qu'eux et sérieusement c'est très valeureux de leur part de se mettre en dangers pour les autres j'admire leur courage mais qu'ils apprennent à parler avant. Parce que sinon ça discrédite complètement leur action. J'ai un avis [plus ou moins] sur cette réformes mais je ne mène pas d'action parce que je ne sais pas parler et que je n'en sais pas assez. Est-ce que c'est bien? je pense que oui, on ne peut pas s'exprimer lorsqu'on est pas en pleine connaissance de cause.

Bref, donc je peux pas t'aider pour une quelconque idée de mouvement sachant que dans notre petit lycée de bourgeois il ne se passe absolument rien. Surtout que certains élèves se sont fait virer je crois pour avoir mener un blocus au début de l'année... rien de grave il sont revenue... enfin maintenant sont bon pour aller à Rennes 2 ...
Courage en tout cas. Peut être que une fois le second trimestre terminé certains terminales se réveilleront ? Je te dirais dans se cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://charlie.eklablog.com/
lindsaydole
Capitaine


Féminin Capricorne Tigre
Messages : 3203
Inscrit(e) le : 25/11/2009
Histoire(s) écrite(s) : Défense d'aimer ♦ Les Compagnons de l'Arc-en-Ciel ♦ Strawberry fields ♦ Nouvelles dans l'Atelier

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 19:53

Oh c'est pas tant un problème de suppression de postes maintenant qu'un problème de formation.

A partir de l'an prochain il faudra un master spécial pour passer le concours. Un master purement disciplinaire, à savoir on apprendra pas aux futurs enseignants à apprendre aux élèves, ils auront juste à être bons dans leur matière.

Si ce sont des futurs profs de maths, il feront des maths. Des maths et des maths.
On leur expliquera pas ce que c'est qu'un élève, une classe. Il n'auront quasi pas d'heures de stage sur le terrain, ils ne verront pas d'élèves. Ils feront que des maths.

Puis ils passeront le concours à la fin de l'année et l'année suivante : Hop direct sur le terrain. Sans formation. Rien.

Je le dis : y a du suicide qui se dessine. Déjà qu'avec la police nationale c'est la profession où le taux de suicide est le plus fort, on dirait que le gouvernement cherche vraiment à arranger les choses...

Enfin bon, hein, les profs c'est que des fonctionnaires. Déjà qu'ils ont des vacances ils vont pas en plus se plaindre de pas être formés.

Je suis très en colère (je crois que ça se voit)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nos-histoires.org/
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 20:46

Je vais plussoyer mais avec des arguments différents; vu que mon métier n'est pas le même que Link en fait.
Pour l formation il y avait un vrai problème avec l'IUFM. A savoir que c'était un endroit où la moitié des formateurs étaient des planqués ne voulant plus être devant des élèves. Si je prends l'exemple des profs e collège/lycée, on était déjà dans le cas où il fallait être bon dans la matière et un point c'est tout. MAis après avec une formation en demi service, on arrivait à se faire progressivement une idée du métier. la vérité, c'est que le gouvernement souhaite juste avoir des profs stagiaires non payés...

Moi j'enseigne dans un lycée "ambition réussite", où comme vous pouvez l'imaginez, le niveau social des élèves n'est pas le plus élevé de la galaxie. Et ce qui me fait peur pour eux, c'est que ce nouveau système va encore plus les enfoncer: si ce n'est pas l'école qui apporte le maximum de culture, qui le fera? TF1?
Sous des apparences égalitaires et je ne sais pas quoi d'autre, ce système va favoriser les enfants déjà favorisés car leurs parents connaissent le système et savent comment travailler pour réussir, ou alors auraient suffisamment d'argent pour payer les cours en plus.

Et ce qui me met presque le plus en colère, c'est ma réaction en tant qu'ancienne très bonne élève: il y a un nivellement par le bas qui se fait encore plsu qu'avec les réformes précédentes. Plus moyen de prendre autant d'option qu'on veut, plus moyen pour un scientifique de faire latin ou grec... Tout parce que tout le monde ne peut pas y parvenir. mais bon sang, et alors? Moi je ne serai jamais bonne en gym, ce n'est pas pour ça que je demande à ce qu'on supprime le sport non mais! Pourquoi interdire à ceux qui peuvent faire plus, de faire plus justement? C'était là que l'école pouvait permettre à des gens pas très aidés socialement de faire la différence par leur travail et leur intelligence...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
Undòmiel
Conteur
Conteur


Féminin Balance Cochon
Messages : 618
Inscrit(e) le : 20/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Songe d'une nuit d'hiver

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Dim 21 Fév - 20:54

Charlie, chez nous, nous sommes 22 par classes^^

Link, Je ne sais pas si ce que je vais dire est vraiment dans le sujet, mais je pense que si certains professeurs ne sont très compétents niveau rapport avec l'élève, c'est qu'il n'ont pas réelement deformation dans un domaine d'éducation. D'apres ce que tu dis, ca sera encore pire l'année prochaine, bah j'ose même pas immaginer la galère que ca va être ( autant pour les profs que pour les élèves )...
Revenir en haut Aller en bas
Noemie
Conteur
Conteur


Féminin Vierge Coq
Messages : 613
Inscrit(e) le : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mar 23 Fév - 15:54

Koelia a écrit:
Moi j'enseigne dans un lycée "ambition réussite", où comme vous pouvez l'imaginez, le niveau social des élèves n'est pas le plus élevé de la galaxie. Et ce qui me fait peur pour eux, c'est que ce nouveau système va encore plus les enfoncer: si ce n'est pas l'école qui apporte le maximum de culture, qui le fera? TF1?

Je plussoie complètement à ca, c'est la première chose que j'ai pensé en voyant la suppression de l'histoire géo en Term S : c'est pour moi la seule matière faisant partie du tronc commun qui donne un éclairage nouveau sur les choses, différents de ce qu'on peut voir à la télé, si on supprime ca, on va faire des élèves et plus tard surtout des adultes complètement conditionnés, si on ne leur apprend pas à avoir d'autres points de vue et d'autres explications dès l'école, qui est pourtant un des principaux facteurs de socialisation. (oui bon, je suis en ES, faut bien que je récite mon cours aussi des fois)

Koelia a écrit:
Et ce qui me met presque le plus en colère, c'est ma réaction en tant qu'ancienne très bonne élève: il y a un nivellement par le bas qui se fait encore plsu qu'avec les réformes précédentes. Plus moyen de prendre autant d'option qu'on veut, plus moyen pour un scientifique de faire latin ou grec... Tout parce que tout le monde ne peut pas y parvenir. mais bon sang, et alors? Moi je ne serai jamais bonne en gym, ce n'est pas pour ça que je demande à ce qu'on supprime le sport non mais! Pourquoi interdire à ceux qui peuvent faire plus, de faire plus justement? C'était là que l'école pouvait permettre à des gens pas très aidés socialement de faire la différence par leur travail et leur intelligence...

J'ai oublié de le préciser oui, mais un bon nombre d'options vont être supprimées, le latin ou grec pour les scientifiques comme tu l'as dit, mais aussi l'anglais spé pour les ES (les S n'y avaient pas le droit à la base). Ok, c'est assez littéraire, mais je suis en anglais spé et j'aime ca moi, et de toute facon, dans les grandes écoles de commerce par exemple, on demande une bonne maîtrise de l'anglais, et, sérieusement, ce n'est pas les 2 ou 3h hebdomadaires d'anglais normal qui vont apporter ca, surtout que le niveau d'anglais est souvent très bas...
Revenir en haut Aller en bas
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mar 23 Fév - 16:49

quand je reviens de mon weekend au milieu de la semaine je vous envoie le compte rendu de la réu de cette après midi concernant la réforme... édifiant!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
ElodieD
Conteur
Conteur


Féminin Scorpion Chèvre
Messages : 665
Inscrit(e) le : 16/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : She's Dead, Let Me Stay With You, Nouveau Départ (en cours)

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Ven 26 Fév - 15:56

Noemie a écrit:
nous pensions à occuper le lycée la nuit, quelqu'un aurait une autre suggestion ?
En principe t'as pas le droit, bon je dirais rien parce qu'à Amiens l'an dernier y'avait un lycée qui l'avait fait et le mien (comme tous les autres) l'avait fait aussi en faisant un blocus xD, normalement, en principe un blocus vous devriez avoir le droit de le faire que pendant la durée des cours quoi, une fois que les cours sont terminés et donc le lycée fermé, devrait plus y avoir personne, blocus ou pas, mais bon, le lycée dont je parlais la directrice était complètement avec les élèves, donc évidemment, elle pouvait pas rester avec eux parce qu'elle risquait sa place et peut-être même un peu plus il me semble, mais elle les aidaient, elle leur disait rien, et elle les soutenaient, nous aussi on étaient soutenus par nos profs, on avait fait plusieurs AG, et avant de les faire, on allait (enfin les responsables) allaient en salle des prof pendant leurs AG à eux et on demandait aux profs de venir à notre AG à nous pour compléter un peu et tout, enfin bref, là n'était pas la question n'est-ce pas ?
Tu peux faire un sitting devant les portes du lycée, voir avec les autres lycées pour manifester, parce que mine de rien pour ceux qui passent le bac à la fin de l'année y'a quand même besoin des cours (genre nous on s'arrangeait avec un gars de la classe qui avait des parents qui refusaient qu'il participe au mouvement de n'importe quelle façon que se soit de nous envoyer les cours par mail, il scannait, envoyait à une personne qui faisait tourner etc...) donc bloquer le lycée c'est bien, ça peut faire réagir, mais faut quand même aller en cours de temps en temps...
Après qu'est-ce que tu pourrais faire... Aller au rectorat xD, même si ça sert à rien, on l'avait fait l'an dernier mais bon xD
De toute façon, pour réveiller les esprits y'a pas grand chose à faire, regarde, l'an dernier y'avait manif sur manif, blocus sur blocus etc (du moins à Amiens) et on en parlait jamais, c'était jamais médiatisé, parce que de toute façon les infos c'est un peu quand même contrôlé par le gouvernement, alors tu peux continuer à faire des actions, si tu veux que ça soit médiatisé, appelle les médias, c'est simple, tu vas voir à France Bleu, au courrier régional de ton coin, t'appelle France 3, enfin tu sais, toutes ces formes d'information régionales, c'est sûr que ça ne sera diffusé que chez toi, mais ça peut toujours faire mouche

Après au sujet de la réforme c'est vraiment du n'importe quoi, en seconde et en terminale on était 36 et 35 en cours, c'est horrible, t'as pas moyen de faire cours ! Suffit d'un petit groupe d'élève indiscipliné et puis tout le monde s'y met, et le prof peut pas gérer autant d'élèves d'un coup, okay il est payé juste pour faire cours, mais il est là surtout pour enseigner et pour qu'il puisse le faire correctement 35 c'est pas vraiment possible (sauf si il tombe sur une classe de supers élèves avides de savoir, ou juste respectueux des profs, mais ça malheureusement de nos jours ça existe plus vraiment...) et en plus y'aura moins de prof, déjà que y'a pas mal de profs qui ont du mal à rendre les copies corrigés moins d'un mois après le devoir PARCE QU'ILS ONT UNE VIE AUSSI, maintenant comme ils auront forcément plus de classe, plus de boulot, y'aura deux choix possibles, soient ils devront un peu bacler leur job, soit ça sera leur vie sociale... et ça c'est du n'importe quoi, y'a déjà pas assez de profs, mais non faut encore en supprimer parce que de toute façon, moins on a de fonctionnaires à payer mieux c'est, et c'est toujours dans l'éducation nationale qu'on va faire des sacrifices parce qu'après tout, c'est pas important, c'est juste les futurs travailleurs français, juste la future France, ben maintenant avec cette nouvelle réforme, déjà si on fait une certaine filière on devra penser qu'à elle, pas d'options qui n'ont aucun rapport pour un bac général, et puis on sera tous des ignorants, parce que plus de culture, puisque plus d'histoire géo obligatoire ! Oh oui bien sûr, France 2 fait office de culture... mouais... enfin regarder des pièces de théâtre, des reportages, des livres adaptés en films ça va pas vraiment nous aider, ça peut compléter notre culture, mais pas entièrement nous la faire, parce que ça nous rendra fainéant, puisqu'on apprends déjà beaucoup dans les livres et en faisant un travail d'apprentissage nous même et tout... enfin là je m'embrouille et j'le sens bien xD

Je terminerais par dire que le seul point positif de cette réforme c'est la revalorisation des bac technologique, parce qu'au final, même si il y a quelques bonnes idées, en pratique c'est pas sûr que ça soit vraiment bénéfique, et de toute façon il y a plus de mauvaises que de bonnes idées...
Revenir en haut Aller en bas
http://k-b.ek.la
Noemie
Conteur
Conteur


Féminin Vierge Coq
Messages : 613
Inscrit(e) le : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Ven 26 Fév - 16:15

ElodieD a écrit:
Noemie a écrit:
nous pensions à occuper le lycée la nuit, quelqu'un aurait une autre suggestion ?
En principe t'as pas le droit, bon je dirais rien parce qu'à Amiens l'an dernier y'avait un lycée qui l'avait fait et le mien (comme tous les autres) l'avait fait aussi en faisant un blocus xD, normalement, en principe un blocus vous devriez avoir le droit de le faire que pendant la durée des cours quoi, une fois que les cours sont terminés et donc le lycée fermé, devrait plus y avoir personne, blocus ou pas, mais bon, le lycée dont je parlais la directrice était complètement avec les élèves, donc évidemment, elle pouvait pas rester avec eux parce qu'elle risquait sa place et peut-être même un peu plus il me semble, mais elle les aidaient, elle leur disait rien, et elle les soutenaient, nous aussi on étaient soutenus par nos profs, on avait fait plusieurs AG, et avant de les faire, on allait (enfin les responsables) allaient en salle des prof pendant leurs AG à eux et on demandait aux profs de venir à notre AG à nous pour compléter un peu et tout, enfin bref, là n'était pas la question n'est-ce pas ?
Tu peux faire un sitting devant les portes du lycée, voir avec les autres lycées pour manifester, parce que mine de rien pour ceux qui passent le bac à la fin de l'année y'a quand même besoin des cours (genre nous on s'arrangeait avec un gars de la classe qui avait des parents qui refusaient qu'il participe au mouvement de n'importe quelle façon que se soit de nous envoyer les cours par mail, il scannait, envoyait à une personne qui faisait tourner etc...) donc bloquer le lycée c'est bien, ça peut faire réagir, mais faut quand même aller en cours de temps en temps...
Après qu'est-ce que tu pourrais faire... Aller au rectorat xD, même si ça sert à rien, on l'avait fait l'an dernier mais bon xD
De toute façon, pour réveiller les esprits y'a pas grand chose à faire, regarde, l'an dernier y'avait manif sur manif, blocus sur blocus etc (du moins à Amiens) et on en parlait jamais, c'était jamais médiatisé, parce que de toute façon les infos c'est un peu quand même contrôlé par le gouvernement, alors tu peux continuer à faire des actions, si tu veux que ça soit médiatisé, appelle les médias, c'est simple, tu vas voir à France Bleu, au courrier régional de ton coin, t'appelle France 3, enfin tu sais, toutes ces formes d'information régionales, c'est sûr que ça ne sera diffusé que chez toi, mais ça peut toujours faire mouche

Alors, on est justement en train de voir (enfin pas là parce que c'est les vacances, mais on en a parlé avant, et on voit ca à la rentrée) pour des profs et des parents qui pourraient nous aider aussi...l'administration c'est pareil, en soit ils sont avec nous, mais ils ne peuvent pas nous aider à cause du droit de réserve et co..
Pour la médiatisation mon lycée est hélas assez connu des médias, puisqu'il est passé sur TF1, LCI, RTL aussi, etc, parce que y'avait eu 11 agressions (mais en fait c'était plus...) en 15 jours en début d'année, et une prof qui s'est prit de la bombe lacrymo...mais si on peut avoir une chance de montrer qu'il n'y a pas que des délinquants en banlieue, eh bien autant tenter !
Revenir en haut Aller en bas
Tarte
Pigiste
Pigiste


Messages : 12
Inscrit(e) le : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 18:32

Etant moi-meme victime de la réforme ( je suis entrer en seconde cette année) Je constate que nous somme considéré comme Cobayes ! Alors qu'on a passez l'année de 3éme a nous bourrer le crane sur la seconde de base ( qui etait je crois assez compliquer ) on nous dit que finallement on oublie tout car ça a completement changé. Et s'il il ne s'agissait que de la seconde, l'année prochaine c'est encors notre génération qui teste le nouveau programme de premiere et l'année suivante de terminal ! Bref, si ils se rendent compte que c'etait une erreurs on est dans la ramdala ! De plus ce que je trouve completement illogique personnellement c'est que, le Bac L Conscernant le domaine de l'art exclu entierement le scientifique, sauf que pour entrer dans une école de cinéma, il exige un minimum de connaissance a ce sujet; bref, du grand n'importe quoi. Enfin, maintenant on se retrouve, je sais pas si c'etait le cas avant, a 35 par classes, avec des emplois du temps de malades ( ou on finit tous les jours a 18h) et d'une organisation a faire peur.
Bon au final, je comprend rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Enaya
Nemo


Féminin Gémeaux Chien
Messages : 4451
Inscrit(e) le : 24/11/2009
Histoire(s) écrite(s) : Tombée du ciel ★ Medea mélodie hivernale ★ Wish upon a star

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 20:38

En même temps le côté scientifique dans les bacs L a toujours été limité et plus là pour la forme que pour le contenu. Si tu veux faire une école qui nécessite un certain niveau, tu peux toujours prendre une option maths ou passer un bac ES qui sera p-e mieux adapté.

_________________
KOINUP ❤ CANDYSHOP (ou ici)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nos-histoires.org
lindsaydole
Capitaine


Féminin Capricorne Tigre
Messages : 3203
Inscrit(e) le : 25/11/2009
Histoire(s) écrite(s) : Défense d'aimer ♦ Les Compagnons de l'Arc-en-Ciel ♦ Strawberry fields ♦ Nouvelles dans l'Atelier

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 20:52

Pareil que Naya, j'ai passé mon bac en 1992, à l'époque ça ne s'appelait même pas encore L, tout ça. Ca s'appelait, A, B, C, D etc... A était l'équivalent du L. Il y avait trois bacs A1 (lettres et maths), A2 (lettres et langues) et A3 (lettres et Arts).
J'ai passé un bac A1 donc lettres et maths à l'époque ! J'avais donc une spécialité maths dans les Lettres hein, eh bien je devais avoir quoi ? 4 heures de maths sur la semaine ? Et alors une heure de bio et une de physique hein... Donc c'est franchement pas la réforme qui fait que les littéraires ont moins d'heures de matières scientifiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nos-histoires.org/
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 21:11

mais avant la réforme, les littéraires n'avaient plus que 2h classe en première et 0 obligatoire en terminale. Avec un programme indigent, dont la moitié se fait en 5eme...

et là c'ets juste pire.

La vérité de ces c*nneries de réforme, c'est qu'avec les options choisie, les élèves ont pleins de matières dont ils ne savent rien à l'avance, mais comme les profs non plus, vu que c'est limite programme libre, c'est pas si grave... pratique pour choisir, n'est-ce pas! Mais chaque option pour qui il y a avait 3h enseignement/année, sont à maintenant 3h/ semestre... donc la moitié moins... donc moitié moins d'heure pour les profs... donc suppressions de postes...

et par rapport à la réponse de Naya, ça veut bien dire que leur but d'arrêter la "suprématie" de la S et de valoriser la L est juste un prétexte: car dans les 9 dixièmes des orientatiosn post bacs, tu as besoin des maths... Donc c'est crétin ( la réforme hein, pas la proposition de NAya^^).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
lindsaydole
Capitaine


Féminin Capricorne Tigre
Messages : 3203
Inscrit(e) le : 25/11/2009
Histoire(s) écrite(s) : Défense d'aimer ♦ Les Compagnons de l'Arc-en-Ciel ♦ Strawberry fields ♦ Nouvelles dans l'Atelier

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 21:23

Et encore tout le monde se plaint du milieu ordinaire, mais il y a quelque chose dont personne ne parle et que personne ne connait : c'est le milieu spécialisé. Nous n'avons même pas droit au statut d'école, nous sommes des unités d'enseignement et à partir de septembre 2011 (donc la rentrée prochaine) nous n'aurons plus de classes, nous les enseignants spécialisés. L'unité d'enseignement aura une dotation horaire, qu'on se répartira comme on pourra sur des postes, il ne sera plus question d'un enseignant par classe comme le schéma relativement classique actuel. Ce qui veut surement dire aussi suppression de postes et du nombre d'enseignants disponibles sur l'unité... et donc plus d'élèves à besoin éducatif particulier par tête d'enseignant, moins de moyens et moins de possibilités d'apprentissage et d'efficacité.

Dois-je rappeler que l'un des buts du gouvernement est de proposer des rémunérations / primes récompensant l'efficacité des enseignants ?
Moi c'est bon, mes élèves ont 8 ans et un niveau de moyenne section de maternelle. Dans deux ans chuis licenciée les enfants ! (quelqu'un a une bouteille d'eau de Lourdes à exposer dans ma classe, je me propose d'asperger mes élèves quotidiennement au besoin...) Koe, t'habite plus très loin, ramène moi ça, stp ! lol

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nos-histoires.org/
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 21:30

promis... *mieux vaut en rire qu'en pleurer... *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
Charlie
Romancier
Romancier


Féminin Lion Singe
Messages : 1339
Inscrit(e) le : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Mer 15 Sep - 22:41

oui parce que ça craint. Je suis bien contente (égoistement) d'avoir échappé à la réforme. Mais par contre moins égoïstement, je vous plains, surtout que c'est moitié impossible d'avoir de bons résultats à 35/40 dans une classes, avec moins d'heure de cours. donc ca va pas marcher mais le temps qu'ils s'en rendent compte il y aura déjà quelque promo qui en auront souffert. Et BIM pas de chance ce serons seulement les "élites" qui vont se retrouver à tout gérer.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://charlie.eklablog.com/
Isis
Romancier
Romancier


Féminin Sagittaire Chèvre
Messages : 1113
Inscrit(e) le : 28/03/2010
Histoire(s) écrite(s) : Coeurs en exil/Un faune et des fleurs/Le Legacy de la famille Des Rivages/Les Aventuriers du Lucile Aglaé

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Jeu 16 Sep - 12:27

Hé bien, ça fait peur tout ça !

Déjà que ce n'était pas mirobolant quand j'allais au lycée (33 par classe, les sciences inexistantes en L, sauf si on avait l'option maths qui rajoutait 4 malheureses herues). Quand j'avais tenté le CAPES, la situation des profs n'était pas géniale. Et maintenant, ça a l'air catastrophique. Et quest-ce que c'est que cette idée de donner des primes au mérite ? C'est ridicule ! L'enseignement, la culture ne se quantifient pas... En tout cas pas sur le court terme !

Ca fait peur pour le futur de nos enfants, tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
http://isis2.gamingblog.fr/
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Jeu 16 Sep - 16:00

ouais Isis, et les profs se sentent bien seuls quand ils essayent de lutter contre ça en faisant grève, vu que c'est le seul moyen d'action à notre disposition. moi j'avoue que d'avoir perdu tant de journée de salaire l'an passé pour absolument rien, vu que la réforme est quand même passée, ça m'a dégoutée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
lindsaydole
Capitaine


Féminin Capricorne Tigre
Messages : 3203
Inscrit(e) le : 25/11/2009
Histoire(s) écrite(s) : Défense d'aimer ♦ Les Compagnons de l'Arc-en-Ciel ♦ Strawberry fields ♦ Nouvelles dans l'Atelier

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Jeu 16 Sep - 18:10

Et surtout que certains élèves ne pourront JAMAIS être performants... Et c'est pas de leur faute ! Ni celle de leur enseignant, qui fait tout ce qu'il peut pour les motiver, les tirer vers le haut, les "élever".... Je pense bien sûr prioritairement à mes élèves en écrivant ces mots.

J'aime le mot élève, parce que pour moi, il a l'idée d'élever une personne vers un point plus haut que de là où il est parti. Quelque soient ses capacités. Ce ne sera peut être jamais pour atteindre les nuages, mais si on peut toujours grandir un peu grâce à l'enseignement et s'élever dans la société et sa vie quotidienne pour gagner en autonomie et en plaisir c'est tout ce qui compte.


Je détestais le terme d'apprenant qui avait remplacé à l'IUFM celui d'élève à l'époque où je débutais dans le métier. un perroquet, un singe apprend aussi des mimiques et à imiter. Il est plus noble d'élever et de s'approprier les choses, même si c'est d'un pas, plutôt que d'apprendre comme des singes savants...

Mais hélas, quand je vois autour de moi ce qui se passe dans l'éducation nationale, je me trouve bien du mérite parfois à garder la foi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nos-histoires.org/
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Jeu 16 Sep - 19:11

+1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
Charlie
Romancier
Romancier


Féminin Lion Singe
Messages : 1339
Inscrit(e) le : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Jeu 16 Sep - 20:13

+1000 je dirais même .

Mais faut pas baisser les bras moi je dis... enfin pour ce que mon avis vaut...
Revenir en haut Aller en bas
http://charlie.eklablog.com/
Koelia
Romancier
Romancier


Féminin Poissons Cheval
Messages : 3181
Inscrit(e) le : 03/12/2009
Histoire(s) écrite(s) : Dernière Chance[finie], Les fantômes du passé[finie], L'U.I. [en cours]

MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Jeu 16 Sep - 20:34

non mais je t'avoue qu'entre tout le monde qui s'en fiche, la plupart des élèves et parents en premier, le fait que les postes des décideurs soient éminemment politiques donc assujettis à ambitions personnelles, démagogie et autres... Moi je bosse pour un nombre de plus en plus restreint de raisons éthiques, et de plus en plus pour des causes alimentaires!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://koelia01.eklablog.com/accueil-c18992655
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat sur la réforme du lycée   Aujourd'hui à 17:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat sur la réforme du lycée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» Le blog : forme et fond ?
» Réforme du corps enseignant de l’Université de Poitiers
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: F L O O D :: ✿ Bavardages-
Sauter vers: